Les Effets Secondaires après une Greffe de Cheveux FUE

Greffe de Cheveux les Effet Secondaires

Bien que la chirurgie d’implants capillaires soit considéré comme très sûre, les effets secondaires après une greffe de cheveux sont possibles.  Il ne signifie pas qu’il y a une quelconque complication. Ils sont généralement minimes et peuvent pour certains être facilement traités avec des médicaments prescrits par le chirurgien spécialiste de la greffe de cheveux.

Les effets secondaires après une greffe de cheveux possibles:

L’œdème au front, hypersensibilité du cuir chevelu, démangeaisons sur la zone donneuse, Infections, engourdissement et insensibilité du cuir chevelu, le Shock Loss.

EFFETS SECONDAIRES POSSIBLES APRES UNE GREFFE DE CHEVEUX FUE

-Gonflements, œdèmes: La plupart des patients présentent  après une greffe de cheveux des gonflements au niveau du front.  Cela est  dû à l’injection de produits anesthésiants mais qui est aussi une partie du processus de guérison. Sans les œdèmes, les blessures et les lésions ne guériraient pas. Il s’agit d’une situation temporaire au cours de laquelle il est préférable de rester au repos.

Les gonflements et œdème après une greffe de cheveux peuvent se remarquer en particulier dans la zone autour du front et autour des yeux. Cela dure généralement quelques jours. A la suite, certaines personnes peuvent même présenter un œil au beurre noir.

-Hypersensibilité du cuir chevelu : L’hypersensibilité de la zone arrière (zone donneuse) se manifeste par une légère douleur lors du toucher, d’un contact.

Croûtes sur la zone greffée : La formation de croûtes après une intervention d’implant capillaire est un moyen de défense biologique de la peau contre les bactéries et les infections.

Ces croûtes vont naturellement tomber et disparaître en une dizaine de jours ou moins. La cicatrisation des plaies dépend directement de la capacité de guérison de votre corps.

Les Démangeaisons après la greffe de cheveux : Il est fort probable  d’avoir des démangeaisons au cours des jours qui suivent l’intervention greffe de cheveux. Elles sont très souvent liées aux croûtes qui se forment pour guérir les incisions. Il ne faut surtout pas gratter avant qu’elles tombent ou disparaissent d’elles-mêmes. Vous devez utiliser un shampoing doux au Ph neutre, une lotion hydratante ou d’aloé verra pour vous soulager sur conseil de votre chirurgien.

-Infections : Les infections après une greffe de cheveux peuvent être causées par un manque d’hygiène du patient. Elles peuvent se manifester par des plaies suppurantes, de la fièvre, des gonflements qui ne partent pas. Dans ces cas, consultez votre médecin dès les premiers signes infectieux.

Dans des cas (normalement) très rare, elles peuvent aussi être liées à des instruments chirurgicaux infectés ou des salles d’opérations ne respectant pas les normes d’hygiènes. Dans ce cas, il faut consulter un médecin.

-Engourdissement / Insensibilité du cuir chevelu : Cette sensation d’engourdissement ou insensibilité du cuir chevelu après la greffe de cheveux est une évidence. Le patient ressentira certainement un engourdissement ou l’impression d’une insensibilité du cuir chevelu pendant quelques semaines. Ces symptômes sont dus à la circulation réduite du sang dans les tissus capillaires. C’est une phase temporaire qui fait aussi partie du processus de guérison.

-Le shock loss après l’implant capillaire : Après une greffe de cheveux, la chevelure a tendance à s’amincir. Certains cheveux peuvent ainsi tomber. C’est une réaction normale. Il s’agit d’une réaction du cuir chevelu face au choc de l’intervention greffe de cheveux.

Le shock loss peut intervenir:

-Lors d’une implantation  de cheveux chez un patient dont la perte est toujours active (non stabilisée).

-Lors d’une implantation de cheveux chez un patient trop jeune.

-Lorsque l’on implante un nombre important de greffons dans une même séance. Le cuir chevelu agressé et fatigué, n’arrive donc pas à nourrir tous les nouveaux follicules et peut rejeter une partie.

-Elles peuvent se produire si vous avez mal choisi votre chirurgien d’implants capillaires et/ou si votre peau réagit de manière atypique vis-à-vis de la greffe. Les réactions physiologiques de votre corps doivent normalement avoir été identifiées par le chirurgien lors des examens et analyses préalables à l’intervention. Elles sont essentielles pour évaluer la solution la mieux adaptée au patient qui consulte pour une greffe de cheveux. Parlez-en simplement avec le médecin que vous consultez. Dans certains cas, la greffe n’est pas envisageable…

 

CONSEILS HAIRMEDICO

Pour minimiser les effets indésirables suite à une greffe de cheveux,  l’alcool est à éviter les jours suivants la greffe de cheveux. Il faut  exclure le tabac le plus longtemps possible ou même le stopper. En effet le tabac, non seulement augmente le risque d’infection mais retarde  aussi la cicatrisation, diminue le flux sanguin et donc une bonne viabilité des greffons. Il faut informer de toute éventuelle prise de médicaments ou traitement avant l’opération greffe de cheveux, greffe de barge ou greffe de sourcils.



Scroll Up